Où atterrir ? par Bruno Latour

Au début des années quatre-vingt-dix du siècle dernier, juste après la « victoire contre le communisme » symbolisée par la chute du mur de Berlin, à l’instant même où certains croient que l’histoire a terminé son cours, une autre histoire commence subrepticement.
Elle est d’abord marquée par ce qu’on appelle la « dérégulation », et qui va donner au mot de « globalisation » un sens de plus en plus péjoratif ; mais elle est aussi, dans tous les pays à la fois, le début d’une explosion de plus en plus vertigineuse des inégalités ; enfin, ce qui est moins souvent souligné, débute à cette époque l’entreprise systématique pour nier l’existence de la mutation climatique. (« Climat » est pris ici au sens très général des rapports des humains à leurs conditions matérielles d’existence.)
Cet essai propose de prendre ces trois phénomènes comme les symptômes d’une même situation historique : tout se passe comme si une partie importante des classes dirigeantes (ce qu’on appelle aujourd’hui de façon trop vague « les élites ») était arrivée à la conclusion qu’il n’y aurait plus assez de place sur terre pour elles et pour le reste de ses habitants.

  • Broché: 160 pages
  • Editeur : La Découverte (12 octobre 2017)
  • Collection : Cahiers libres
  • Prix : 12 €

Commander via Amazon : ICI

0

Nos mythologies économiques

Précision : il faut comprendre "mythologie" au sens de "mystification" et non comme nous le comprenons ici habituellement comme la mise en image de "forces signifiantes" qui organisent le réel.

L économie est devenue la grammaire de la politique : elle encadre de ses règles et de ses usages la parole publique, à laquelle ne reste plus que le choix du vocabulaire, de la rhétorique et de l intonation. Or, pas plus que l économie n est une science, la grammaire économique n est un savoir. Elle relève plutôt de la mythologie : une croyance en un ensemble de représentations collectives aussi puissantes que fausses.
Parce que nos mythologies économiques polluent le débat public et empoisonnent l esprit démocratique, ce pamphlet écrit par un économiste entend tout autant immuniser les citoyens contre ces mystifications, que désenvoûter la politique de leur charme mortifère. Il se propose de déconstruire trois discours aujourd hui dominants, parvenus à différents degrés de maturité et qui reposent largement sur des mythologies économiques : le néo-libéralisme finissant, la social-xénophobie émergente et l écolo-scepticisme persistant.

Parmi les quinze mythologies économiques majeures que ce livre déconstruit : « Une économie de marché dynamique repose sur une concurrence libre et non faussée », « Il faut produire des richesses avant de les redistribuer », « Les flux migratoires actuels sont incontrôlables et conduisent au grand remplacement de la population française », « L immigration représente un coût économique insupportable », « Les marchés et la croissance sont les véritables solutions à nos crises écologiques », « L écologie est l ennemie de l innovation et de l emploi ».

Commander : ICI

0

Les jardins de Findhorn

Ce beau livre nous raconte l’histoire originale d’une rencontre entre une  communauté d’êtres humains et les esprits de la nature, qui débuta en 1962 au Nord de l'Ecosse. Cette coopération permit de faire pousser des légumes gigantesques sur un sol presque stérile et dans un climat très rude, puis, progressivement, de redécouvrir les lois de l'agriculture biologique. A l'époque, les photos de légumes géants de Findhorn ont fait le tour du monde.

Cette expérience nous dévoile le potentiel de l'être humain dans toute sa beauté et son humilité nous amène à considérer, respecter et aimer tous les êtres de la nature comme des êtres vivants : de la Terre aux êtres les plus subtils.

Pour commander vous allez être redirigé vers Amazon : ICI

  • Broché: 195 pages
  • Editeur : Le Souffle d'Or; Édition : 3e édition revue et augmentée (23 juin 2008)
  • Collection : Findhorn
  • Prix : 19,27 €
0

Vers un nouveau capitalisme

La solution développée par Muhammad YUNUS, avec le micro crédit est une recette économique qui marche, qui redonne de la dignité aux plus pauvres en leur permettant de s'en sortir par le haut.
Dans ce livre il continue sur sa lancé en revisitant l'entreprise et son fonctionnement, cela donne naissance à ce qu'on appelle des "social business" à savoir des entreprises où le but premier n'est pas la recherche de profits financiers mais plutôt des avantages sociaux aux employés et aux clients de l'entreprise.
Le concept des social-business présenté et expérimenté concrètement par Muhammad YUNUS est une vraie bonne idée pour sortir le monde de la pauvreté et présenter une alternative intéressante au capitalisme actuel, concentré sur le profit.

CommanderVers un nouveau capitalisme

0

Vers un monde sans pauvreté

Muhammad YUNUS un génie contre la misère.

Alors que les inégalités entre les plus riches et les plus pauvres ne cessent de s'accroître, alors que la déréglementation du système financier international conduite par une minorité de banquier et d'hommes d'affaire cyniques et avides menace chaque jour davantage l'économie mondiale, Muhammad Yunus présente son expérience de création d'un modèle de développement d'un système de crédit basé sur la micro-entreprise. On peut y découvrir l'histoire d'un homme et de son oeuvre, la banque Grameen, permettant à des millions de familles de pouvoir faire des microcrédits et leur permettant de rembourser ce crédit sur une longue période.

Bien loin des clichés de l'assistanat, il prouve par l'exemple que la pauvreté n'est pas un état de fait, mais le résultat d'une lutte entre 2 classes d'humains : ceux qui ont et ceux qui n'ont rien. Probablement la seule expérience vraiment réussie d'aide aux pauvres.

Commander : ICI

  • Poche: 411 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (24 octobre 2007)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Prix : 7,90 €
0

80 hommes pour changer le monde : Entreprendre pour la planète

Imaginez un monde... Où une banque permet aux trois quarts de ses clients de se sortir de l'extrême pauvreté tout en étant parfaitement rentable... Où un hôpital soigne gratuitement deux patients sur trois et fait des bénéfices... Où les agriculteurs se passent de produits chimiques tout en augmentant leurs rendements... Où les emballages sont biodégradables et nourrissent la terre au lieu de la polluer... Où un entrepreneur de textile qui refuse les délocalisations parvient à doubler son chiffre d'affaires tout en payant ses employés deux fois le salaire minimum...

Ce monde existe. Sylvain Darnil et Mathieu Le Roux l'ont exploré. Pendant quinze mois, ils ont parcouru la Planète à la recherche de ces entrepreneurs exceptionnels. Loin du fatalisme ambiant, ces hommes et ces femmes ont réussi à construire le monde dont ils rêvaient au lieu de subir celui qui existe. Ces 80 histoires prouvent que les initiatives de développement durable ne sont pas des lubies d'écolos babas mais des entreprises qui marchent. 12e prix Rotary du livre d'entreprise, Prix littéraire des Droits de l'Homme 2005.

  • Poche: 316 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (6 décembre 2006)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Prix : 6,60 €

Pour commander vous allez être redirigé vers Amazon : ICI

0

L’économie bleue

Qu’est-ce que l’«économie bleue» ?

C’est un modèle qui suit la sagesse des écosystèmes. Ils fournissent énergie et aliments, recyclent les déchets, répondent aux besoins de tous et se régénèrent sans cesse. La nature excelle en termes de créativité, d’adaptabilité et d’abondance. C’est donc une économie non polluante, créatrice d’emplois, de cohésion sociale et même de valeur. Je l’oppose à «l’économie rouge» actuelle, caractérisée par l’endettement, le gaspillage, les confortables comptes en banque d’une minorité et l’explosion du chômage. L’économie bleue va aussi au-delà de la «verte» : chère et subventionnée, elle n’a pas de sens non plus.

  • Broché: 300 pages
  • Editeur : Caillade Publishing; Édition : 1ère (2 novembre 2011)
  • Collection : Idéer : l'innovation créative
  • Prix : 25 €

Pour commander vous allez être redirigé vers Amazon : ICI

0