Soleil de nuit

"Ce qui danse en nous est le rituel du temps traversant les corps et les mémoires " Raji Chorésophe

Ritual Chorésophy , Part 2 , by Mudra 
Musique Ivresse/Le Sacre de Khayyam/Les Amoureux

Soleil de nuit - première partie

Soleil de nuit : seconde partie

0

Nos mythologies économiques

Précision : il faut comprendre "mythologie" au sens de "mystification" et non comme nous le comprenons ici habituellement comme la mise en image de "forces signifiantes" qui organisent le réel.

L économie est devenue la grammaire de la politique : elle encadre de ses règles et de ses usages la parole publique, à laquelle ne reste plus que le choix du vocabulaire, de la rhétorique et de l intonation. Or, pas plus que l économie n est une science, la grammaire économique n est un savoir. Elle relève plutôt de la mythologie : une croyance en un ensemble de représentations collectives aussi puissantes que fausses.
Parce que nos mythologies économiques polluent le débat public et empoisonnent l esprit démocratique, ce pamphlet écrit par un économiste entend tout autant immuniser les citoyens contre ces mystifications, que désenvoûter la politique de leur charme mortifère. Il se propose de déconstruire trois discours aujourd hui dominants, parvenus à différents degrés de maturité et qui reposent largement sur des mythologies économiques : le néo-libéralisme finissant, la social-xénophobie émergente et l écolo-scepticisme persistant.

Parmi les quinze mythologies économiques majeures que ce livre déconstruit : « Une économie de marché dynamique repose sur une concurrence libre et non faussée », « Il faut produire des richesses avant de les redistribuer », « Les flux migratoires actuels sont incontrôlables et conduisent au grand remplacement de la population française », « L immigration représente un coût économique insupportable », « Les marchés et la croissance sont les véritables solutions à nos crises écologiques », « L écologie est l ennemie de l innovation et de l emploi ».

Commander : ICI

0

Le végétarisme comme nouveau monde

Voici un bon article de synthèse sur le végétarisme qui explore ses dimensions philosophiques, éthiques et nutritionnelles.

Le végétarisme comme nouveau monde

En simplifiant à l'extrême deux dieux antagonistes et complémentaires se partageaient deux régimes alimentaires dans la Grèce Antique. Apollon le végétarien et Dionysos qui adorait la viande crue. Chacune de ces alimentations correspond au développement d'une voie spirituelle. La première est fondée sur la conscience et la lucidité, la seconde sur l'énergie et la capacité de libérer en soi puis de "maîtriser" la puissance vivante des instincts. Ces deux approches complémentaires correspondent, dans le symbolisme du corps humain, respectivement aux fonctions symboliques de la glande pituitaire et de la glande pinéale. Nous développons cela dans l'opuscule du Parchemin Magnifique consacré aux cinq sens.

0