Le végétarisme comme nouveau monde


Voici un bon article de synthèse sur le végétarisme qui explore ses dimensions philosophiques, éthiques et nutritionnelles.

Le végétarisme comme nouveau monde

En simplifiant à l'extrême deux dieux antagonistes et complémentaires se partageaient deux régimes alimentaires dans la Grèce Antique. Apollon le végétarien et Dionysos qui adorait la viande crue. Chacune de ces alimentations correspond au développement d'une voie spirituelle. La première est fondée sur la conscience et la lucidité, la seconde sur l'énergie et la capacité de libérer en soi puis de "maîtriser" la puissance vivante des instincts. Ces deux approches complémentaires correspondent, dans le symbolisme du corps humain, respectivement aux fonctions symboliques de la glande pituitaire et de la glande pinéale. Nous y reviendrons dans l'opuscule du Parchemin Magnifique consacré à la tête et à son contenu (en préparation).

Soumettez votre commentaire
Envoyer
     
Annuler

Soumettre un commentaire

Voir les commentaires : 4