18€

COMMANDER

Vous allez être redirigé vers Amazon

L'homme réunifié


Science et société sont-elles victimes du « cerveau gauche » ? C’est-à-dire d’une pensée unique qui analyse, quantifie et finalement dépouille le réel de sa dimension poétique ? La méthode scientifique a donné ses lettres de noblesse à une compréhension du monde par l’objet, la mesure et la quantité. Pourtant, malgré tous ses efforts, une dimension ne cesse de lui échapper : celle du sens. Car classer, cette vieille habitude de l’occident, n’est pas comprendre. Cette pensée unique, en privilégiant l’espace et  les particules, tend à atomiser notre lecture du monde. Le temps et le sens qui dépendent des perceptions de l’hémisphère droit du cerveau sont négligés. Il semble néanmoins possible de développer une science de la réalité subjective – exactement comme il existe une science de l’objet – de manière à ce que chaque hémisphère du cerveau puisse pleinement jouer son rôle dans l’évolution de la connaissance et la construction de la société. La notion de temps est au cœur de cette discussion car, du point de vue du sujet, chaque moment est porteur de sens. Enfin toute science repose sur un langage adéquat : nous montrons en quoi le monde des symboles est à la réalité subjective ce qu’est l’univers mathématique à la réalité objective : une grille de décodage. En partant de l’analyse de cette situation nous proposons une méthode pour revaloriser le rôle du cortical droit. Celui-ci, en générant une pensée synthétique et signifiante, peut en effet apporter à notre conception de la science comme à notre appréhension de la société l’harmonie qu’il leur manque.   « À notre connaissance, cet ouvrage est le seul actuellement qui pose de manière aussi exhaustive, brillante et holistique, le problème crucial de la ré-unification de l’homme atomisé. »

Extrait de la préface par le Professeur Régis Dutheil de la Fondation Louis de Broglie

  • Broché: 234 pages
  • Editeur : Janus (19 janvier 2007)
  • Collection : Systèmes du Monde
Soumettez votre commentaire
Envoyer
     
Annuler

Soumettre un commentaire

Voir les commentaires : 0