COMMANDER

Vous allez être redirigé vers Amazon

Le code secret des jours de la semaine (Vénus) : vendredi, la voie du poète


Vendredi et samedi dessinent  le troisième couple de jours. Ils questionnent le sens du mot cosmos, qui signe la beauté comme dans « cosmétique » et l’ordre rigoureux comme dans « cosmologie ». Les jours de Vénus et de Saturne évoquent l’élaboration d’un jardin de beauté et d’ordre, ce reflet  du cosmos. L’art de la diplomatie dans laquelle Vénus est devenue une experte suppose d’avoir le courage d'accomplir ses aventures. C'est-à-dire d'exprimer publiquement ses valeurs (le filet magique d'Héphaïstos, son mari) ; un mélange équilibré d'obsession et d’accueil (Pygmalion) ; la conscience puis l’acceptation de la peur panique qui surgit face à l’autre, pour mieux s’abandonner à la bonté de l’univers (les Amazones) ; un contact permanent avec son vrai désir et ses valeurs (le jugement de Pâris) et enfin une passion libérée des adhésions partisanes, infiniment réactive aux besoins de l'instant (l’amour et la mort d’Adonis). Aphrodite est toujours amoureuse de son contraire : de la violence avec Mars, de la laideur avec Héphaïstos, de la folie des sens avec Dionysos et de la chasse avec Adonis, son préféré. Ses trois enfants ne sont-ils pas Éros (le désir), Antéros (la haine) et Harmonie ? L’éternelle mission d’Aphrodite consiste donc à harmoniser les opposés. Agissant ainsi, elle réduit les risques de violence et crée de l’harmonie. La volonté de paix que Vénus porte dans son cœur ne s’accomplit que si les contraires ont le courage de se rencontrer. Et quoi d’autre que l’amour pour susciter les plus improbables rencontres et réunir les opposés ?
  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 309 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 63 pages
  • Prix : 2,99 €
Vous pouvez également consulter : Vénus, sortie des flots
Soumettez votre commentaire
Envoyer
     
Annuler

Soumettre un commentaire

Voir les commentaires : 0