Le symbolisme du corps humain

Le symbolisme du corps humain

Le symbolisme du corps humain ! Voila quelque chose qui nous est à la fois proche, commun à tous et si mal connu ! Même le nommer reste délicat : faut-il l’appeler « objet », « sujet » où « temple » ? Comme objet il est aujourd’hui disséqué et analysé sous toutes ses coutures avec une précision encore jamais atteinte dans l’histoire de l’homme, comme sujet il participe à l’identité psychosomatique de l’être humain et comme temple il révèle, par ce qu’il est, la nature du Divin.

Mais qu’en est-il du corps-temple ? Longtemps il fut « créé à l’image et à la ressemblance de dieu » et par conséquent inconnaissable, puisque l’humble créature ne pouvait pas prétendre comprendre son Créateur sans pécher par orgueil. Néanmoins les premières autopsies ne révélèrent que de la chair, des os et des liquides. Le temple était vide. Le temple était une remarquable mécanique. L’insuffisance de ce regard objectivant ne tarda pas à apparaître lorsqu’il fallut expliquer l’identité humaine avec ses joies, ses peines, ses espoirs et ses souffrances. Mais toujours pas de divin, pas de Grand Sens là-dedans.

Formes, images et sonorités sont les trois voies d’expression du sens. La forme, qui inclue la géométrie et les nombres, représente l’organisation « physique » du monde invisible ; les images, qui incluent les mythes et les contes, portent des valeurs affectives et stimulent l’élan d’amour ; et les sonorités, avec les différentes manières de nommer les parties du corps, sont en rapport avec le souffle, avec l’élan dynamique qui anime le monde du sens, avec sa puissance créatrice. Les formes nous parlent de l’identité, les images du désir et les sons des processus évolutifs.

Cette lecture est platonicienne. Elle présuppose que l’Idée existe en soi et qu’elle se manifeste dans le monde en façonnant les événements historiques, la psychologie des individus, l’organisation sociale et les formes du corps humain. Apprendre, disait Platon, c’est se ressouvenir. C’est laisser le monde des Idées revenir à notre conscience.

C’est donc avec ces concepts que nous allons explorer la nature du corps humain. Nous interrogerons ses formes avec l’arrière pensée que celles-ci nous parlent de l’essence de notre être ; nous nous laisserons bercer par les histoires mythologiques qui s’y rapportent, par ces richesses imaginales qui stimulent notre désir de métamorphose ; et nous écouterons les sonorités des noms que la langue française attribue aux diverses parties du corps pour comprendre ses trois sens : dans l’involution, dans l’évolution et dans la transvolution. Alors se dessineront des faisceaux d’informations pointant dans des directions parentes jusqu’à ce que l’essence de l’être humain se révèle hors de sa gangue de matière et laisse entrevoir la poésie véridique de ses profondeurs.

Il nous reste à prendre notre besace pour ce grand voyage au cœur du corps, sur la voie ascendante qui part de la voûte plantaire pour s’épanouir en une gerbe d’étoiles sous la voûte crânienne.

 Ebook disponibles, Le parchemin Magnifique :

Opuscule 1 – la Méthode

Opuscule 2 : Le pied

Opuscule 3 : cheville, tibia et péroné

Opuscule 4 : les genoux

Opuscule 5 : cuisses et  fémur

Opuscule 6 : Les Hanches

 

À paraître :

– Le bassin

– Les viscères

– la cage thoracique

– le cœur

– épaules, bras et mains

– le cou

 

 

 

 

6 Responses to “Le symbolisme du corps humain”

  1. Michele dit :

    Très intéressant. Merci

  2. Eric dit :

    Je suis intéressé par ces books , compte tenu de vos autres livres que j’ai lu … une date prévue pour ces ebooks?
    Eric B

    • Luc Bigé dit :

      Bonjour Eric,

      ils seront progressivement mis en ligne à partir de la mi-avril, j’essaierai de garder un rytme mensuel, mais ce sera aussi en fonction de mon emploi du temps……

      Luc

  3. Dominique dit :

    Merci infiniment Luc pour cette oeuvre profonde , elle résonne en Soi d’une façon essentielle et substantielle. Elle confirme comment chacun de nous est dépositaire d’une pierre fondatrice dont la singularité vibratoire participe à l’Unisson du Grand Oeuvre. Le Parchemin Magnifique émergeant sur la toile du Net le jour de la distribution de la lumière Accomplie est de bon augure. Merci a Toi et que cette Lumiere continue de t’inspirer et de te reveler de façon si belle, et si précieuse.
    Dominique.

  4. Monique dit :

    Très beau texte de Dominique, il fallait oser approcher, approfondir « le corps humain de l’Homme » par le symbolisme, comme le connaît bien Luc; oui, que la Lumière qui vous inspire Luc, continue à vous accompagner dans vos démarches. Monique

  5. Line dit :

    Bjr, depuis septembre, suite à un choc psychologique grave,je me retrouve privée pour partie de l usage de mon bras droit .sans aller plus loin dans ce problème très handicapant,je suis très intéressée par la sortie de votre opuscule sur le bras et l épaule. Merci pour le reste…….et j attends avec donc cela avec impatience.merci.

Ecrire un commentaire

Propulsé par WordPress · Design par Theme Junkie