Une lecture du thème astrologique de Jung

C.G. Jung : Une lecture astrologique (ebook). Dans la première partie de cet ouvrage nous reprenons un certain nombre de concepts de la psychologie analytique développée par Carl Gustav Jung tels que l’animus, l’anima, l’ombre, la projection et la fonction transcendante. Ceux-ci sont mis en relation avec les données générales d’un thème astrologique comme les planètes, la Lune Noire et les signes du zodiaque. Dans la seconde partie il est question de analyse du thème astrologique Jung. Ses expériences intérieures et les grands événements de sa vie offrent un éclairage nouveau sur le sens, notamment, des planètes transpersonnelles : Uranus, Neptune et Pluton. Cette biographie astrologique sert aussi d’excuse pour proposer une méthode d’interprétation du thème. D’abord en en dégageant les axes essentiels puis en observant les transits et les progressions, ces facteurs qui redonnent au ciel son mouvement et aident à comprendre les voies de transformations d’une personne. Cet ebook pourra aussi servir de complément pour suivre les vidéoconférences que nous publions en ce moment sur la vie de Jung sur l’université des passages (http://despassages.com)

Cet ouvrage n’existe, pour le moment, que sous la forme numérique.

 

couv. Jung final

 

Commander l’ebook  : C.G. Jung: Une lecture astrologique (Portrait t. 1)

3 Responses to “Une lecture du thème astrologique de Jung”

  1. Serge dit :

    L’ascendant de C. G. Jung était à 10°14′ du Verseau (Heure de naissance rectifiée) dont voici l’image Sabian : Dans le silence, un homme reçoit une inspiration nouvelle susceptible de transformer son existence. En astrologie, rien ne s’invente, tout se calcule.

    • Luc Bigé dit :

      Bonjour Serge, le rectification du thème de naissance est toujours un peu hasardeuse, il existe comme vous le savez plusieurs systèmes : trutine d’Hermès, en fonction des transits, des progressions ou encore de la position de saturne par rapport au MC… qui ne donnent pas tous les mêmes résultats « calculés ». Par ailleurs, si vous avez bien lu le livre, nous précisons la chose suivante : « Né à Kesswill le 26 Juillet 1875, Jung rapporte qu’il vit le jour à 18 h 25 (AS à 14° 56′ du Capricorne). Il existe cependant d’autres heures de naissance. Alexander Ruperti propose 19 h 20 (AS 25° Capricorne) et Ebertin 19 h 30 (AS à 5° du Verseau). Diverses considérations dont nous donnerons la teneur au cours de ce texte nous conduiront à positionner l’AS vers 21-22° du Capricorne. Quoi qu’il en soit retenons une incertitude sur l’heure de naissance et, par conséquent, sur la position exacte des maisons. » j’ignorai, il est vrai, la rectification qui donne un AS à 10°14′ du Verseau. Dans cet ouvrage nous nous sommes basés sur l’heure donnée par Jung à propos de sa naissance.

  2. Serge dit :

    Bonjour Luc
    J’utilise la Trutine depuis 37 ans. Je vais donc ici indiquer mon expérience à ce poste.
    On ne trouve jamais un décalage de plus de 20 à 30 mn de décalage entre l’heure civile et l’heure rectifiée. La Trutine donne toujours une heure rectifiée « avant » l’heure civile. Pour la simple raison que l’heure civile est toujours celle relevée une fois que le nouveau né est lavé et habillé. Depuis des années, lorsque dans mon entourage une naissance va avoir lieu, je précise aux parents intéressés de bien relever l’heure précise à laquelle leur nouveau né sort du ventre de la mère. La Trutine n’a jamais donné une différence de 2 à 3 mn avec celle relevée par le père en principe. Ce fût le bien sûr le cas de mon fils dont j’étais présent à la naissance. La différence était de 1mn 54′ avec la Trutine. Différence due sans doutes au fait que ma montre n’était pas des plus précises.
    Dernièrement, j’ai dressé le thème d’un jeune homme né à midi à Calais. Au moment même de sa naissance, le beffroi indiquait midi. Ce qui fit dire au personnel de la maternité « cet enfant doit avoir faim. L’heure rectifiée donne 12 h 2 mn.
    Depuis les années 80, il se trouve que l’heure civile ne dépasse pas les 3 mn avec la Trutine. Comme si les gens avaient pris conscience de l’instant exact de la naissance de leur enfant.
    Voici une anecdote étonnante : la mère de mon fils a 2 filles. L’heure civile de la première est 9h 5′. Il se trouvait que la Trutine donne 9h 23′. Je fis part de mon étonnement à la mère de mon fils. C’était la première fois que la Trutine donnait une heure rectifiée « après ». Elle me précisa que l’heure avait été relevée par le père. Admettant que j’avais fait une erreur dans mes calculs, je refais mes calculs. Ceux ci à peine terminés, la mère de mon fils vient me dire « Attends ! Clara a été placée 20 mn dans la couveuse ». En effet le corps de la nouveau née était un peu froid. Nous étions en 1982. D’après une sage femme de ma connaissance on ne place plus aujourd’hui les nouveaux nés dans une couveuse. On laisse l’enfant dans les bras de la mère si son corps n’est pas à température. La Trutine m’avait donc donnée l’heure à laquelle Clara était sortie de la couveuse. Il se trouve que l’heure rectifiée donne un Asc à 00° 52′ du Gémeaux qui est aussi le signe solaire du père. C’est donc comme si Clara avait attendu que son thème soit conforme à l’hérédité astrale pour s’incarner.
    Je dois préciser que j’ai étudié l’Astrologie avec l’astrologue québécois Jacques Lapierre dès 1982 après l’avoir abordée en 79 en autodidacte. Jacques Lapierre enseigne aussi les Parts Arabes. Depuis ces années je les utilise, ce que de très rares astrologues utilisent, soit par méconnaissance, soit par gain de temps. Les Anciens n’accordaient pas une orbe de plus 3° pour une conjonction et 2° pour les autres aspects. Les Parts se calculant à partir de l’Asc, elles demandent une grande précision de l’heure de naissance.
    A votre disposition, j’ai 3 brèves analyses des thèmes de Rudhyar, Einstein et De Gaulle avec les Parts que j’ai effectué. Les Parts dans ces thèmes parlent d’elles même.
    Il existe d’autres méthodes telles que la méthode Kündig (Les cahiers astrologiques n° 61-1956). Cette dernière est aléatoire.
    Ceux qui utilisent aussi les directions pour les rectifications démontrent qu’elles vérifient la Trutine, tel Jacques Lapierre dans ses cours.
    Les transits ne sont pas un argument. C’est la méthode utilisée par les commerciaux. Aucun calculs donc gain de temps. La Trutine se vérifie avec les Parts et les Profections.
    Vous ne serez pas sans avoir remarqué que sur astro.com l’heure de naissance de Rudhyar « rectifiée par lui même » est 0h 42′. Il se trouve que c’est aussi l’heure rectifiée par la Trutine.
    Rudhyar connaissait il la Trutine ? Dans ses ouvrages il ne l’évoque pas, seulement les directions.
    Je terminerai enfin que les détracteurs de la Trutine ont en commun de ne l’avoir jamais essayée. Je l’utilise depuis bientôt 4 décennies. Si elle n’était en rien fiable, je l’aurais abandonnée depuis longtemps.
    Je dois mes analyses et mes prévisions justes, à l’utilisation des Parts astrologiques principalement qui demandent une grande précision.

    Cordialement

Ecrire un commentaire

Propulsé par WordPress · Design par Theme Junkie