Le code secret des jours de la semaine (Mercure): mercredi, le Fripon Divin

Mercure apparaît au milieu de la semaine, il correspond au mercredi. C’est qu’il fait du lien entre tous les mondes. Messager de Zeus, il métaphorise le rôle ambigu de l’intelligence dans le développement intérieur. Sans lui aucune représentation de soi ni de conscience discursive ne serait possible. Et pourtant le mental a deux défauts : il représente le réel sans y participer, c’est la société du spectacle ; et il construit une réalité qui est parfois déconnectée des grandes valeurs de la conscience (et des mythes). Alors il roule pour lui, c’est la spéculation et le storytelling. Mercure est donc ce « dieu » qui rend libre grâce au recul que permet tout questionnement, mais il peut aussi jouer et mentir en élaborant des réalités artificielles. Telle est son ambivalence. Un jour l’observateur qui-ne-dort-jamais (Argos) devra se libérer de sa surveillance pour accepter de se laisser porter aveuglément par le pneuma, par le souffle de l’Esprit. C’est  Mercurequi va fermer ses yeux pour toujours et libérer sa belle prisonnière, Io métamorphosée en une génisse blanche, le symbole de l’Eveil spirituel. Pour des raisons de cohérence les pages d’introduction et de conclusion sont les mêmes sur chacun des sept opuscules.

Couv.Mercredi icone

Commander : Le code secret des jours de la semaine (III) :Mercredi, le Fripon Divin (e-book)

Ecrire un commentaire

Propulsé par WordPress · Design par Theme Junkie